vendredi 26 août 2011

Paris "Place du Tertre"




Lorsqu'en 1854 le baron Haussmann commença l’aménagement de la ville de Paris, de nombreux quartiers ouvriers furent détruits. Par la même occasion, les peintres perdent aussi les scènes quotidiennes qu’ils aiment tant immortaliser. En quête de lieu de travail, les peintres et les artistes s’installent sur la butte de Montmartre qui fut rattachée à Paris en 1860.


L’activité artistique y est très développée et ses cabarets font d’elle le centre de la vie nocturne parisien. L’ambiance « vieux Paris » du quartier semble être appréciée par les touristes qui sont de plus en plus nombreux. Venus pour visiter la Basilique Sacré-Cœur, ils découvrent un quartier charmant avec une belle vue et des artistes peintres absorbés par leur création.



Grâce à eux, les yeux du monde entier se sont rivés sur le petit quartier de Montmartre et plus précisément, sur l’atelier à ciel ouvert qu’est devenue la place de Tertre. Des touristes venant de toutes les régions y viennent pour voir une création d’œuvre en live.


La mairie  réglemente et organise les places des artistes depuis 1980. Elle exige des artistes qu'ils fournissent une œuvre unique. Le carré des artistes accueille 298 artistes qui pratiquent différents styles de dessin. Il y a les artistes qui peignent à l’huile, à l’acrylique, en collages, etc. comme il y a aussi des portraitistes qui font des dessins avec du fusain, un crayon et du pastel, et aussi des caricaturistes, qui vous montreront une face cachée que vous ignoriez, de vos expressions, si toutefois vous acceptez de vous faire caricaturer.



 Pendant la saison des vacances, les artistes se partagent la place avec les terrasses des restaurants et des bars, ce qui réduit de moitié le nombre des artistes sur la place. De novembre à avril, les artistes peuvent se mettre à plein régime car ils disposent de la totalité de l’espace.
En 1147, l’église Saint-Pierre de Montmartre, le plus ancien monastère de Paris, est érigée à Montmartre. Le quartier restera un peu en recul par rapport aux évolutions urbaines et gardera son aspect paysan. Au début du XXe siècle, le paysage des vieilles maisons, avec les moulins et les vignes cultivées sur les pentes, attirent de plus en plus de peintres comme Van Gogh, Pissarro, Utrillo. Aujourd’hui, au XXIe siècle, on retrouve encore le même phénomène sauf qu’on a désormais un funiculaire pour que le déplacement soit plus rapide. La Basilique du sacré cœur est un atout majeur pour le déplacement des touristes. Elle est achevée en 1914 après 38 ans de travaux, grâce à des fonds nationaux.


Nichée au sommet de la butte de Montmartre, la place du Tertre est le centre le plus actif d’un quartier ayant un goût artistique très prononcé. Le quartier évolue à son rythme sans se soucier de ce qui passe ailleurs. Aujourd’hui, de plus en plus de regards se tournent vers lui.


3 commentaires:

  1. une page evtraordinaire !!! je la poste a ma page du facebook!! merci

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,

    Merci à vous ça me fait plaisir votre commentaire
    Bonne soirée à vous

    RépondreSupprimer